Le gouvernement Libéral, finance les erreurs d’un syndicat?

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Comme la plupart de ses prédécesseurs, le gouvernement actuel laisse tomber l’agriculture entre les mains de l’UPA. Il fait figure d’aplat-ventrisme en annonçant qu’il versera 25 millions de dollars en subventions aux acériculteurs pour financer une crise initiée par la mauvaise gestion de la fédération des producteurs acéricole. Non pas que les acériculteurs ne méritent pas d’être aidée, mais il est révoltant de voir qu’on fait payer les pots cassés par toute la société québécoise. Chose à mon avis inacceptable en 2005 surtout dans l’état des finances publics. Ce dossier donne encore raison à l’Union paysanne qui avait prédit l’hécatombe actuelle du plan conjoint tout comme les surplus et les distorsions engendrées par le système imposé aux acériculteur par l’UPA.

Continuer la lectureLe gouvernement Libéral, finance les erreurs d’un syndicat?

Pas de terroir sans une réforme des plans conjoints!

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Saint-Hyacinthe, 26 juin 2005. L’Union paysanne salue la bonne intention du ministre de l’agriculture de prendre soin de la qualité des produits et d’encourager les produits artisanaux et du terroir.

Cependant, le projet de loi demeure très flou sur certains impacts auprès de la paysannerie. En effet, on peut se demander en premier lieu si les nouvelles appellations ne nécessiteront pas une surcharge de paperasse et de bureaucratie. Ensuite, ces appellations seront-elles limitées aux petites entreprises ou sera-t-il possible aux géants de l’alimentation de s’y faufiler? Quelles seront les définitions des mots « fermier » et « artisanal » ? Est-ce que les appellations seront accessibles à l’industrie? En outre, où le MAPAQ prendra-t-il les effectifs nécessaires pour la surveillance de ces appellations, alors qu’il peine à surveiller l’appellation biologique?

Continuer la lecturePas de terroir sans une réforme des plans conjoints!

Le gouvernement du Québec reconnaît l’Union paysanne pour ses valeurs démocratiques

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Saint-Hyacinthe, 22 juin 2005. Lors d’une cérémonie protocolaire au parlement de Québec, la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Mme Lise Thériault, a remis à l’Union paysanne le prix Claire-Bonenfant.

Ce prix souligne les efforts déployés en vue de promouvoir les valeurs démocratiques et la participation civique, notamment par la promotion de la Charte des droits et libertés de la personne, par l’éducation à la vie démocratique et la réflexion sur la société québécoise.

Continuer la lectureLe gouvernement du Québec reconnaît l’Union paysanne pour ses valeurs démocratiques

En faveur de la gestion de l’offre, mais…

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Depuis environ une quarantaine d’années, le Québec a mis en place une série de plans de contrôle de la production agricole et forestière, appelés plans conjoints, dans le but de stabiliser les prix et les conditions des producteurs. Dans le tumulte des négociations internationales de libre-échange, l’UPA tente de sauver ce modèle et recrute tous les appuis possibles.

Avec Via Campesina, l’organisation paysanne internationale, l’Union paysanne considère que le principe de la gestion de l’offre des produits agricoles a beaucoup de bon, mais qu’il faut en revoir l’application en profondeur. Laisser évoluer les prix des quotas comme des valeurs boursières spéculatives sont des entraves majeures pour toute forme de relève qui ne peut pas financer un permis pour une vache à 27 000$.

Continuer la lectureEn faveur de la gestion de l’offre, mais…

L’Union paysanne demande à Yvon Vallières d’appliquer le programme libéral en agro-alimentaire

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :3 min de lecture

L’Union paysanne salue la nomination de Mr Yvon Vallières à la tête du ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation. Ses états de service, qui l’ont amené depuis plusieurs années à s’intéresser au domaine agricole, permettent d’espérer une meilleure ouverture aux changements préconisés par l’Union paysanne..

Continuer la lectureL’Union paysanne demande à Yvon Vallières d’appliquer le programme libéral en agro-alimentaire

Taxes des agriculteurs : La solution n’est pas d’affamer les villages ruraux

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :3 min de lecture

L’UPA prétend que les agriculteurs paient trop de taxes foncières et a décidé de couper les vivres aux municipalités, c’est-à-dire aux citoyens, en ne payant que 28% de leur compte de taxes.

Mais les taxes des agriculteurs comme de tous les contribuables sont calculées en fonction de l’évaluation, et l’évaluation en fonction de la valeur des ventes des trois années précédentes. Si les taxes des agriculteurs sont de plus en plus élevées, c’est parce que les terres se vendent effectivement de plus en plus cher. Et elles se vendent de plus en plus cher parce que les quotas de lait valent de plus en plus cher, parce que pour être rentables les fermes doivent grossir à tout prix et parce que les exportateurs de porcs sont prêts à payer le gros prix pour des espaces pour épandre leur lisier.

Continuer la lectureTaxes des agriculteurs : La solution n’est pas d’affamer les villages ruraux

Crise bovine : une solution digne de UPA Inc..

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :3 min de lecture

St-Germain-de-Kamouraska. L’Union paysanne estime que la solution négociée par l’UPA, soit l’achat de l’abattoir Lévinoff et un prix plancher soutenu par le Gouvernement, est ni plus ni moins qu’un «sapin de Noël» qu’on vient de passer aux producteurs aussi bien qu’à l’industrie et aux consommateurs. Encore une fois, l’UPA profite d’une crise pour mettre la main sur une entreprise ou un secteur clé avec la bénédiction et l’argent de l’État.

Continuer la lectureCrise bovine : une solution digne de UPA Inc..

Le 4ième congrès de l’Union paysanne veut des Etats généraux

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :2 min de lecture

L’Union paysanne vient de clore son quatrième congrès en affirmant son intention de travailler à la tenue d’États généraux sur l’agriculture, en collaboration avec tous les intervenants du secteur agricole. Le plan d’action adopté misera sur cette redéfinition de notre politique agricole et de l’agriculture durable de demain par l’ensemble des agriculteurs, intervenants et citoyens concernés. Le temps des huis clos est terminé et l’agriculture doit devenir un débat de société. On ne peut pas réclamer sans cesse de l’aide à la société sans qu’elle ait aussi son mot à dire.

Continuer la lectureLe 4ième congrès de l’Union paysanne veut des Etats généraux

L’Union paysanne incite la ministre

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :4 min de lecture

L’Unionpaysanne incite la ministre de l’Agriculture à ne pas céder la gestion desservices-conseils agricoles à l’UPA.

Saint-Germain-de-Kamouraska, 8 novembre 2004. Devant le désengagement appréhendé du MAPAQ dans la gestion et le financement des services-conseils agricoles, l’UPA comptait bien ajouter ce réseau important à son contrôle des outils publics de politique agricole. Mais dans la nouvelle entente proposée par la ministre, l’UPA ne fait pas partie des administrateurs des réseaux régionaux de services-conseils.

Continuer la lectureL’Union paysanne incite la ministre

Une ferme est exclue de l’opération Portes ouvertes de l’UPA

  • Post category:Communiqués
  • Temps de lecture :2 min de lecture

En raison de son lien avec l’Union paysanne, une ferme est exclue de l’opération Portes ouvertes de l’UPA.

Alors que l’UPA règne en monopole obligatoire unique dans le domaine de l’agriculture au Québec, ses dirigeants ont décidé d’exclure de l’opération de visibilité du 12 septembre une ferme de la Gaspésie pourtant connue pour la qualité de ses produits du terroir. La raison : elle est membre de l’Union paysanne. Selon le directeur de l’UPA Gapésie-Les Îles, Charles-Edmond Landry, « si tu es avec l’UPA tu es avec l’UPA et si tu es avec l’Union Paysanne tu es avec l’Union paysanne. »

Continuer la lectureUne ferme est exclue de l’opération Portes ouvertes de l’UPA