La Fête Bio Paysanne Drummond 2010

La Fête Bio Paysanne Drummond 2010

fetebiopaysanneL’Union biologique paysanne1 et les serres Rose Drummond2, sont heureux de vous inviter à participer à la 2ième édition de La Fête Bio Paysanne Drummond 2010, un événement annuel et d’envergure, qui se tiendra les samedis 18 et dimanche 19 septembre 2010.

La Fête Bio Paysanne Drummond se joint à la famille du plus grand évènement consacré au biologique au Canada! Depuis sa création à Montréal avec la TOHU, l’évènement s’articule autour d’une philosophie bien précise : développer et enraciner une nouvelle culture écologique en mettant en contact l’agriculture biologique et les gens.

 

La 1ière édition à Drummond

rosedrummondInstallation de la fête sur le site de Rose Drummond, le plus grand fleuriste-jardinier-producteur québécois. Diane LaBranche et Jean-Denis Lampron font la production de roses de qualité supérieure  autres végétaux, ainsi que la promotion des produits du terroir dans un environnement  chaleureux et dynamique.

La Fête Bio Paysanne de Drummond mettra l’emphase sur l’alimentation biologique locale ainsi que sur les connaissances et les savoir-faire de notre agroalimentaire Québécois. Avec l’édition de Drummond, la fête présentera près de 50 artisans de l’agriculture biologique et du développement durable : agriculteurs et transformateurs biologiques locaux, détaillants du bio, groupes environnementaux, écologistes, entreprises alternatives, etc. Si vous avez aimé l’Automne en Chanson de St-Eugène, voici le retour de la fête bio pour la Montérégie.

En plus d’offrir vos produits à plus de 10 000 visiteurs, durant la fête, nous pourrons promouvoir la culture serricole en présentant les produits de Rose Drummond. Et pour tous ceux qui prendront la peine de s’y arrêter, grâce à son accès facile par l’autoroute 20, n’hésitez pas à offrir des dégustations de vos produits bios. Vos ventes ne s’en porteront que mieux. Venez en grand nombre photographier des Poules Chantecler et des chevaux Canadiens et bien sûr, une vaste panoplie de fleurs, plus parfumées les unes que les autres. Ainsi que les produits certifiés biologique de nos artisans.

 

Horaire de la Fête Bio Paysanne Drummond

Samedi 18 septembre 2010

10h à 17h

Dimanche 19 septembre 2010

10h à 17h


Renseignements

Frédéric Sauriol
Téléphone : 450 566-5009
Courriel: debullion@sympatico.ca

 

Documents

Pour réserver comme exposant :

Formulaire d’inscription – Fête Bio Paysanne Drummond 2010

 


1 L’Union biologique paysanne est un syndicat d’agriculteurs biologiques rattachés à l’Union paysanne qui favorise une agriculture biologique et paysanne donnant la priorité à la ferme autonome de taille familiale ; qui se soucie des effets de sa façon de produire sur la santé des gens et des sols, sur la qualité du milieu et sur le bien-être des animaux ; qui diversifie sa production et qui occupe et partage la campagne avec tous les concitoyens.

2 En 1986, un complexe de serres naissait d’un rêve depuis longtemps dessiné. Dès 1989, il comptait 150 chapelles et trois bâtiments de service, totalisant 35 000 m2. Avec la collaboration d’hommes d’affaires, de jeunes technicien(ne)s et de jeunes universitaires de bonne volonté, un visionnaire, Jean-Denis Lampron, accompagné de son épouse, Diane, mettait sur pied une culture de plus de 280 000 plants de rosiers.  Pour les banques et tous les paliers de gouvernements, c’était un méga-projet.  Pour la première fois, trois hectares sous serres étaient créés pour une culture autre que légumière et donnaient de l’emploi à plus de 50 personnes de la région de Drummondville. Depuis juin 1996, l’entreprise porte le nom de Rose Drummond Inc.  Elle emploie toujours une quarantaine de personnes; on y récolte environ 3 000 000 de roses par an.

Union Paysanne

Force collective organisée et représentative regroupant ceux et celles en faveur d’une agriculture et d’une alimentation paysannes. Nous voulons pratiquer une agriculture à échelle humaine, viable à long terme, respectueuse de l'environnement, axée sur la souveraineté alimentaire et l’occupation du territoire.

Laisser un commentaire